DIego Yourself

 Accueil

Plan :

Masque Decathlon

18.07.2020

1.1. Masque

Si vous avez déjà votre propre masque Décathlon, je vous invite à le démonter et analyser ses pièces, personnellement je trouve que c'est toujours bien plus parlant de se rendre compte par soi-même du fonctionnement en les manipulant qu'en lisant un article...

Le masque est bien entendu l'élément principal à conserver pour adaptation : il protège votre visage et contient déjà des éléments permettant de router (guider) le flux d'air de votre respiration. Il comporte divers éléments qui méritent un coup d'œil un peu plus détaillé. Je vais vous présenter ces divers éléments dans l'ordre où ils se présentent suivant d'abord le flux d'inspiration puis expiration.

Connecteur pour le tuba

Le premier élément au niveau du masque impliqué est l'entrée qui s'enfiche sur le tuba. Ce connecteur est un élément vital pour toute utilisation détournée (ou adaptée) du masque car c'est là-dessus qu'il va falloir connecter tout adaptateur souhaitant utiliser ou modifier le flux d'air de la personne le portant :

Masque Décathlon connecteur tuba Masque Décathlon connecteur tuba

Ce connecteur se caractérise par :

Masque Décathlon connecteur tuba

En utilisation sous l'eau, il est prévu que l'air circule par le canal central à section carrée pour l'inspiration (bleu) et sorte simultanément lors de l'expiration par les deux canaux extérieurs à section en demi-cercle (rouge) :

Masque Décathlon connecteur tuba : flux d'air

Arrivé d'air

Une fois l'air entré par le canal à section carrée (voir ci-dessus) il passe directement dans la zone des yeux via un diffuseur qui projette le flux d'air directement sur le verre, à la façon de la ventilation sur le pare-brise d'une voiture. Comme dit dans le chapitre précédent, cela permet de diminuer la buée sur le verre et accessoirement d'éviter de vous retrouver avec un souffle d'air sur les yeux qui pourrait être particulièrement gênant.

Masque Décathlon : flux d'air Masque Décathlon : flux d'air Masque Décathlon : flux d'air

Membranes/soupapes du sous-masque

L'air qui entre dans le masque n'est pas là uniquement pour empêcher la buée de se déposer sur le verre, mais surtout pour vous permettre de respirer ! Il traverse donc deux membranes qui se comportent comme des soupapes, permettant d'emmener l'air jusqu'à la zone de votre nez & bouche.

Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes

Ces membranes fonctionnent comme des soupapes et empêchent donc l'air de ressortir par là où il est arrivé pour empêcher notamment un dépôt de buée sur le verre car l'air expiré est très chargé d'humidité.

Membrane d'évacuation d'eau

Tant que nous sommes dans cette zone, jetons un œil également sur la membrane prévue pour évacuer l'eau qui aurait pu rentrer dans le masque ou se former par dépôt de condensation dans la zone du sous-masque couvrant la bouche et le nez. Le cache plastique qui se trouve devant peut être facilement enlevé, pour découvrir une membrane qui ressemble bien aux deux précédentes :

Masque Décathlon : membrane évacuation d'eau Masque Décathlon : membrane évacuation d'eau Masque Décathlon : membrane évacuation d'eau Masque Décathlon : membrane évacuation d'eau

Sous l'eau cette membrane est bloquée par la pression de l'eau et ne sert absolument pas pour évacuer l'air expiré. Mais à l'air libre, cette membrane peut se comporter comme une parfaite membrane d'évacuation d'air expiré, ce qui fait qu'en utilisation détournée hors de l'eau, cette membrane doit être prise en compte comme un canal de sortie possible ou en tout cas à ne pas négliger ni oublier.

Canaux de sortie de l'air expiré

Poursuivons le chemin initialement prévu pour évacuer l'air expiré lorsque le masque est sous l'eau : dans la zone du sous-masque où se trouvent le nez et la bouche vous trouverez, si vous regardez bien, deux orifices sur les côtés menant à deux canaux souples qui se raccordent au cadre rigide du masque. C'est par cette voie que l'air expiré remonte jusqu'aux deux canaux en section de demi-cercle du connecteur vers le tuba.

Masque Décathlon : canaux d'expiration Masque Décathlon : canaux d'expiration

Premiers constats

Nous constatons que le masque en lui-même comporte déjà une seule entrée et trois sorties possibles (les deux canaux initialement prévus pour cela, ainsi que l'évacuation prévue pour l'eau). Cela ouvre déjà les portes à la réflexion : vaut-il mieux condamner la sortie d'évacuation d'eau pour utiliser les canaux du tuba, inversement condamner les canaux du tuba pour n'utiliser que la sortie d'évacuation d'eau ?
Ma conclusion personnelle est qu'il n'y a pas vraiment de réponse "juste" à cette question, vous verrez par la suite (section 2 de cet article) que selon l'utilisation que vous souhaitez en faire (de quoi et qui vous souhaitez protéger) il y a des avantages & inconvénients à toutes les possibilités. Mais dans tous les cas le grand avantage de ce masque c'est justement que nous avons le choix ! Cela le rend très modulaire et par conséquent très adaptable et éventuellement utile en toute situation !

  Retourner en haut